Orgues

ÉGLISE DES DOMINICAINS

MÉDITATION D’ORGUE

  • Grand orgue Adrien & Salomon Van Bever 1910

    Le Grand orgue Van Bever est la réalisation la plus importante et complète des instruments des Frères Adrien et Salomon Van Bever en Belgique. Originaires de Laeken, ces frères étaient des facteurs d’orgues très influents aux 19e et 20e siècles. Le concept ainsi que le développement de l’orgue ‘ romantique belge ’ sont particulièrement le résultat de leur travail. Les frères ont bénéficié de l’enseignement des ateliers d’ Aristide Cavaillé-Coll et de Hippolyte Loret. À part une altération de deux registres en 1959 – qui ont été  reconstitués en leur état original en 2013-15 lors de la dernière restauration – l’instrument est resté entièrement intact, dans sa forme originale jusqu’à présent. A l’occasion de la restauration une assistance électrique a été ajoutée permettant d’accoupler le récit au positif avec un plus grand confort du jeu. Cette assistance peut être enlevée, laissant alors l’instrument entièrement dans son état original et historique. Ce système permet donc le choix d’accoupler soit électriquement, soit mécaniquement.


    L’orgue est particulièrement apprécié pour ses jeux de fonds qui forment la base solide d’une pyramide sonore. Le grand orgue Van Bever de l’église des Dominicains à Bruxelles convient particulièrement pour la littérature allant de 1850 à 1940 ainsi qu’à la littérature d’orgue contemporaine. Le grand orgue Van Bever est régulièrement utilisé comme instrument de concert et comme instrument de la liturgie.

  • Composition

    A= 429 Hz

    Restauration Jean-Pierre Draps 2013-15

    I. Grand-orgue
    (56 notes)

     

    Bourdon 16

    Montre 8

    Flute Harmonique 8

    Gambe 8

    Flute 4

    Prestant 4

    Fourniture III-V

    Cornet V

    Clairon 4

    Trompette 8

    II. Positif expressif
    (56 notes)

     

    Quintaton 16

    Clarinette 8

    Flute Douce 4

    Flageolet 2

    Carillon

    Principal 8

    Cor de Nuit

    Salicional 8

    Voix Céleste 8

    III. Récit expressif
    (56 notes)

     

    Bourdon 16

    Flute Traversière 8

    Bourdon 8

    Violon 8

    Tierce 1 3/5

    Flute Octave 4

    Octavin 2

    Quinte 2 2/3

    Voix Humaine 8

    Basson Hautbois 8

    Trompette Harmonique 8

    Pédale
    (30 notes)

     

    Contre Basse 16

    Soubasse 16

    Flute 8

    Voloncelle 8

    Bombarde 16

    Accouplements et tirasses

    III/II, III/I, II/I, III16’/I, I/P, II/P, III/P

    Anches Récit

    Anches Positif

    Anches Grand-orgue

    Tremolo

  • Discographie

    « Symphonic Organ Music from Brussels & Paris »

    Els Biesemans

    CD Etcetera 1299, 2006

  • Vidéos

  • Extraits sonores

  • Orgue de la Manufacture d’orgues Thomas 2006

    Conception et esthétique par Dominique Thomas

     

    Après la réalisation de plusieurs instruments inspirés d’orgues baroques allemands et au vu des résultats obtenus, il a été décidé de réaliser un orgue de ce type. Le projet a évolué au fil du temps. Conçu au départ comme un instrument de salon pour un usage personnel, il est devenu un orgue de plus grande dimension pour servir la liturgie et donner des concerts.

     

    Il n’était bien entendu pas question de réaliser une copie servile. Dans cet orgue, un maximum de tuyaux du Principal 4 du Grand-orgue est placé en façade. Par cette position, ce jeu donne une base solide à toute la pyramide sonore de l’instrument.

     

    Une certaine règle dans les proportions a été respectée. L’orgue est un élément décoratif. Dans le cas présent, nous avons opté pour une finition du buffet au rabot. L’aspect fini de l’orgue donne un résultat surprenant au niveau du relief, tant pour la mouluration que pour la finition du buffet.

     

    La console comprenant les claviers, les boutons de registres et le pédalier, est placée en fenêtre.

     

    Nous avons appliqué, pour la Flûte 4 le système de « jeux baladeurs » qui permet d’appeler ce jeu soit au Grand-orgue, soit au Positif. Cette façon de faire permet d’élargir la palette sonore d’une manière, certes peu conventionnelle, mais efficace, intéressante et fiable.

     

    Le choix esthétique, fait au départ, permettra également une utilisation en concert de cet orgue.

     

    Celui-ci, selon certains, pourra présenter des limites. Sa composition, ses claviers, ses timbres, son tempérament ne sont pas précisément ceux auxquels nous sommes habitués. Mais il se soumettra à celui qui le prendra patiemment en mains et cherchera à le comprendre.

     

    Souhaitons que cet orgue accompagne idéalement le chant de la communauté et celui des fidèles, qu’il illustrera, par le répertoire écrit ou l’improvisation, les offices : la musique enrichit le silence de la prière.

     

    Dominique Thomas

  • Composition

    A = 440 Hz

    Tempérament Meurice / Thomas

    I. Grand-orgue
    (58 notes)

     

    Flûte ouverte 8

    Gambe 8

    Principal 4

    Flûte 4

    Nazard 3

    Octave 2

    Quinte 1 1/3

    II. Positif
    (58 notes)

     

    Bourdon 8

    Flûte 4

    Dulzian 8

     

    Tremblant

    II/I, II/P, I/P

    Pédale
    (27 notes)

     

    Soubasse 16

    Basse 8

    Flûte 4 = jeu baladeur

  • Contact

Avec le soutien
de l’échevine
de la culture
de la ville
de Bruxelles